DELIVRANCE DES «DANG®»

(Protection juridique - Loi du 31.12.64 - N° National 96644429)

---------------



Préambule

---------------

Le « DANG ® » constitue une référence en matière de niveau et hiérarchie dans les arts martiaux vietnamiens. Il ne doit pas être confondu avec le « Dan », que l’on peut voir par ailleurs couramment, qui est un grade d’origine japonaise habituellement utilisé par les arts martiaux japonais, et qui ne figure pas traditionnellement dans le système de progression des arts martiaux vietnamiens.

Les présentes conditions et rythme de progression de la délivrance du « DANG ® » visent à garantir la perpétuité de la qualité de son symbolisme et à éviter toute vulgarisation.

Dès février 1979, le Comité du Centre de la Fédération Française de Viet Vo Dao (fédération à ce moment-là titulaire de l’agrément ministériel Jeunesse et Sports n° 87-S-54) confiait au responsable technique de l’Institut l’organisation technique des examens qui se déroulaient à Murat Le Quaire (63).

Le 18 Juin 1991, la Fédération Européenne d’Arts Martiaux Vietnamiens lui conférait la délégation de pouvoir pour organiser le passage des « DANG ® », en qualité de signataire de la Charte Fédérale ou Code d’Honneur de l’Assemblée des Grandes Ecoles et Styles d’arts martiaux vietnamiens.

L’actuelle délivrance du « DANG ® » se fait dans la continuité de ce qui existe déjà, depuis ces dates. Elle permet en outre, à tout bénéficiaire qui obtient un « Dang ® », de posséder un bien concret et substantiel, d’une réalité juridique incontestable, durable et opposable aux tiers.

---------------

La distinction « DANG ® », délivrée par l'Institut dans les conditions exposées sur ce site qui vont bien au-delà des simples critères sportifs, n'est pas un grade sportif et ne sanctionne pas des qualités sportives. Elle marque l'évolution dans le niveau des connaissances générales de l'art martial vietnamien traditionnel.